SIMONE WEIL : 200.000 BEBES AVORTES PAR AN

Rescapée de la Shoah, Simone a su faire faire adopter l’IVG en France.

Ainsi, 200.000 embryons, foetus sont assassinés et crématisés tous les ans, en dehors de ceux qui sont utilisés pour la pseudo recherche médicale et pharmaceutique… en France.

En , elle est donc nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France et grande promotrice de l’union européenne.

Tous ces bébés sont sacrifiés à la cause diabolique.

Le nazisme n’est pas mort !

: :

: :

Satan ne pouvant s’en prendre à la Vierge Marie, il s’en prend à ses images vivantes que sont toutes les femmes enceintes, afin de « dévorer » l’enfant à naître, avant même sa naissance, car il représente un « sujet » du Royaume du Christ.

La femme a le privilège de participer à la transmission de la vie, ce qui rend le diable furieux et jaloux, car il est incapable d’engendrer un être semblable à lui.

Pour un enfant mort sans la grâce sacramentelle du baptême, un enfant avorté, vous pouvez exprimer une demande :

  • d’intention de prière
  • de réparation,
  • de cérémonie pénitentielle et confession individuelle
  • de messe de recommandation d’un enfant non-né

Pour cela, contacter la Révérende Marie 00.33. 0781.623.917.

 

About the author: Sce Publication