HOMELIE DE MELITON DE SARDES SUR LA PÂQUE

Lecture I

Dieu, il revêtit l’homme, et il souffrit pour un souffrant, il fut lié pour un vaincu, il fut jugé pour un condamné et enseveli pour un enseveli, et il ressuscita d’entre les morts, et il vous crie ses paroles : « Qui plaidera contre moi ? Qu’il vienne ! C’est moi qui ai délivré le condamné, c’est moi qui ai vivifié le mort, c’est moi qui relève l’enseveli. Qui me conteste ? C’est moi, dit le Christ, c’est moi qui ai aboli la mort, qui ai vaincu l’ennemi, qui ai piétiné l’enfer, qui ai lié le fort, qui ai ravi l’homme au plus haut des cieux, c’est moi, dit le Christ. »

Lecture II

« Venez donc, vous tous les peuples d’hommes qui étiez englués dans le mal, recevez le pardon de vos péchés. Car je suis pardon, je suis la Pâque du salut, je suis l’agneau égorgé pour vous, je suis votre rançon, je suis votre vie, je suis votre lumière, je suis votre sauveur, je suis votre résurrection, je suis votre roi. Je vous montrerai le Père éternel, je vous ressusciterai de ma main droite. »

Lecture III

Tel est celui qui fit le ciel et la terre, qui au commencement pétrit l’homme, qui par la Loi et les prophètes s’annonça, qui d’une vierge prit chair, qui sur le bois fut crucifié, qui en terre fut déposé, qui d’entre les morts ressuscita, et qui monta au plus haut des cieux et s’assit à la droite du Père. A lui, la gloire et la puissance pour les siècles des siècles. Amen.

 

About the author: Sce Publication